Biographie

Pryapisme ne sait toujours pas écrire une biographie depuis 2000 malgré les conseils quotidiens d’une dizaine de conseillers en communication.

Malgré ses 17 ans d’existence, Pryapisme reste la définition même du groupe au parcours tragique : une carrière ratée dans la ligue professionnelle de baby foot, puis une éviction du conseil d’administration d’une des plus grosses sociétés pétrolifères mondiales, pour finir par être les seuls hommes à avoir failli mourir de leucose à force d’accompagner systématiquement leur boeuf bourguignon d’urine de chat.

Certains membres du groupe poussent même le bouchon un peu plus loin en décidant de porter une moustache, des cheveux longs ou en arborant des ongles mous. Il y a même un roux avec une calvitie. Autant dire que même offrir un diabolo grenadine ne leur garantit pas le succès auprès des filles. Pryapisme préfère donc se tourner vers les petits chats qui en échange de quelques notes de musique leur offrent un câlin sur un canapé dodu. Ce qui constitue désormais leur seul lien social.

Sur scène, c’est un peu comme s’il y avait un enfant de dix ans dopé aux Chevaliers du Zodiaque qui essaierait de jouer un morceau de Dragon Force sur Guitar Hero tout en mangeant une pizza avec supplément fromage. Donc il y a des pains mais c’est drôlement rigolo.

Ils n’ont par contre toujours pas compris que leur musique est vouée à un échec commercial et critique cuisant et qu’ils finiront irrémédiablement perdus dans les limbes du web, là où certains obscures groupes oubliés ne sont plus écoutés que par quelques théoriciens du vide.

Sorties